mai
19
2011
135

Autour de Farocki #3 : James Benning à propos de « En sursis »

« En tant que fabricant d’images  moi-même, je sais que d’une certaine façon mon métier souffre du destin heurté et abrégé de Rudolf Breslauer [réalisateur des rushs qu'utilise Farocki dans En sursis, ndlr] ; les rushs qu’il laisse derrière lui sont saisissants. Nous devons cesser de regarder au loin. Nous devons prêter attention. Puis regarder au plus près. C’est l’enseignement de Farocki et la requête de Breslauer »
James Benning, Harun Farocki, Against What ? Against Whom ?, 2009, Koenig Books


En sursis, Harun Farocki, 2007.
Vidéogramme : le quai de Westerbork, (Pays-Bas)
, mai 1944

Written by admin in: Autour de Harun Farocki, Facebook |
avr
29
2011
142

Autour de Farocki #2 : mise en pièces, diffraction et démontage

Le montage Farockien

Il faut bien sûr citer la lecture que fait Georges Didi-Huberman de l’article de Louis Skorecki sur Farocki et qui permet d’introduire la singularité du montage Farockien :

« L’interlocuteur de Louis Skorecki voulait sans doute qu’on lui raconte une histoire : le montage était pour lui la forme nécessaire pour « que les choses avancent » dans la successivité et l’intelligibilité d’un récit. Mais ce spectateur-là [celui du film de Farocki, ndlr] se trouvait évidemment encombré d’un montage qui, au contraire, arrêtait le récit, l’exposait, le diffractait, le dialectisait en cristaux qui se répondaient ou se contredisaient sur place sans solution, sans synthèse ni pacification. A supposer, dans le meilleur des cas, que ce spectateur eût accepté une certaine idée du cinéma documentaire – à savoir qu’on ne lui raconterait pas d’histoires, mais qu’on tacherait de lui exposer l’Histoire -, il se trouvait encore déçu de n’avoir aucune thèse à se mettre sous la dent, aucune conclusion globale à retirer des films de Harun Farocki, sauf que tout y était mis en pièces, diffracté, démonté. »
G. Didi-Huberman, Remontage du temps subi – L’œil de l’Histoire, 2, Les Éditions de Minuit, 2011, p.93

Sans doute faudra-t-il revenir un peu sur ce livre crucial de Georges Didi-Huberman dans lequel Images du monde et inscription de la guerre et En sursis occupent une grande place…

Written by admin in: Autour de Harun Farocki |
avr
15
2011
153

Autour de Farocki #1 : « Ce cinéma est mort… »

Une introduction : Qui est Farocki ?

C’est Louis Skorecki qui répond à cette question dans cet article lu à haute voix et paru dans les Cahiers du Cinéma en 1981 dans les Cahiers du Cinéma après la découverte de Entre deux guerres de Harun Farocki que lui avait conseillé Jean-Marie Straub.

A écouter (grâce au site Ouvrir le cinéma)

Le double DVD de Harun Farocki (Images du monde et En Sursis) sera disponible le 7 juin.

Written by admin in: Autour de Harun Farocki |

Theme: TheBuckmaker.com Theme Options | hostingselector.com/, Abetone